A la Ferme des Animaux, les cochons sont rois !

Pour fêter la millième vue de ce blog, nous vous proposons une nouvelle version de Pas de roses sans épines ! Nous recentrons aussi son objet : « Le blog de l’info qui pique à Montpellier ! » Effectivement, les choses se sont accélérées ces derniers jours qui nous obligent à revoir quelques détails.

Ainsi, les auteurs de ce blog étaient membres, jusqu’à hier encore, du Parti de Gauche dans l’Hérault. Mais une lettre émanant des deux co-secrétaires, Joël Vézinhet et Muriel Ressiguier, cachés sous le vocable « secrétariat départemental du PG 34 », nous oblige à aller jusqu’au bout de notre démarche. Nous vous laissons découvrir cette charmante missive tout droit sorti de temps anciens. Nous vous l’assurons, elle a pourtant été rédigée ce mois de décembre 2014 ! Goûtez par vous-mêmes la prose : Lire la suite

L’adolescent et l’apparatchik

« La France, le pays qui a inventé le mot bureaucratie », raconte la voix-off du documentaire « L’ENA, miroir d’une Nation » (1). Dans ce film, nous plongeons en plein cœur de la formation de l’élite de l’Administration. Constamment comparée à une religion, nous comprenons que cette formation érige l’Etat et le Bien Public comme valeurs de « l’idéologie républicaine« . La Gestion est un dogme « au service de l’Etat administratif à la française » dont le management d’entreprise instille désormais sa logique.

Avant de reprendre une série d’articles sur l’écosocialisme, nous nous intéresserons une fois encore à l’organisation des partis politiques. Nous ne pouvons en faire l’impasse. Partout, cette organisation est pointée du doigt par les militant-es avec la sensation que le parti politique n’est plus l’outil adéquat pour répondre aux urgences sociales du pays.Trop lourde, la machinerie semble dépassée sous des tonnes de statuts régentant les moindres faits et gestes de ses militants au moment où l’instantanéité des réseaux et l’urgence sociale requiert une souplesse quotidienne. Pour ses militant-es, le parti est un peu la religion d’Etat des élèves de l’ENA. Lire la suite